Mélange gris bleu

La lumière de ce matin éclaire gris bleu
Les yeux des femmes croisées dans l’allée
Elles ont le regard vide ou le regard plein
Et reflètent les chagrins et joies du matin

Les flaques où les feuilles mortes se noient
Attrapent les larmes des malheureuses
Ce mélange vire vers le noir du trottoir
Qui ruisselle des tourments du ciel

Peut-être sur leurs chemins verront elles
La félicité, la bonté et la beauté leur parler
Rien qui ne soit noirci par les douleurs de la vie

(11/12/2017)

Publié par

georgescinq

Passionné de littérature et de philosophie, j'écris de la poésie, des articles et de la prose que je voudrais faire partager. Ce blog ouvert le 26 décembre 2017 où quelques créations sont mises en ligne va s'enrichir progressivement d'autres éléments comme des photos, des liens vers d'autres sites, textes d'auteur.e.s... (en respectant la propriété intellectuelle).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s