Nulle part partout

Il me suffit de prendre

Feuille, crayon, imagination

Pour que le monde soit plus tendre

Et plus tranquille ma respiration.

Dans cette action, je quitte

Les tracas qui m’habitent

Et trace des lignes claires

Peuplées de chair et de lumière.

 » – Dis ces mots, écris ces vers,

Écarte vite doutes et mystères !

Prends la main du récit,

Ne te complais pas dans les soucis ! « 

Remplace les maux par

Les mots du nulle part

Inséparables du partout

Qui forment pourtant un tout.

Observe et contemple

Les choses de la vie infinies.

Chacune dans un temple

Retient l’instinct de survie.

(24/06/2022)

Publié par

Emmanuel Bouget

Passionné de littérature et de philosophie, j'écris de la poésie, des articles et de la prose que je voudrais faire partager. Ce blog ouvert le 26 décembre 2017 où quelques créations sont mises en ligne va s'enrichir progressivement d'autres éléments comme des photos, des liens vers d'autres sites, textes d'auteur.e.s... (en respectant la propriété intellectuelle).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s