Attendre sans espérer,

Continuer sans regretter,

Aimer sans calculer,

Donner sans se tromper.

Prendre à pleines mains

Les cœurs vivants

Qui se tendent bien

Et font les soleils levants.

Entendre des adagios

Et donner les sanglots

Ivres de sentiments,

Soins des tourments.

Crever l’abcès

Au cœur même,

Souffrant sans excès,

De celui qui aime.

Au fond de l’âme

Gît un esprit fendu

Perdu et reclus,

Comme un damne.

Qui n’existe encore

Que par un corps

Blessé, usé, désespéré

Qui veut meilleur sort.

Heureux je reste

Car, ici, avec envie

Je prends le meilleur

Des soucis dont tu fais parti.

je demeure ce serviteur

D’une idée d’ampleur.

Celle d’un amant transi

Attendant le moment.

Emmanuel Boujet (13/10/2022)

Publié par

Emmanuel Bouget

Passionné de littérature et de philosophie, j'écris de la poésie, des articles et de la prose que je voudrais faire partager. Ce blog ouvert le 26 décembre 2017 où quelques créations sont mises en ligne va s'enrichir progressivement d'autres éléments comme des photos, des liens vers d'autres sites, textes d'auteur.e.s... (en respectant la propriété intellectuelle).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s