Poème de la pluie

L’orage ce soir

Donne espoir,

Donne à mon cœur

Un peu moins de peur.

Un éclat de lumière,

Éblouissant l’éther.

Un tonnerre de flamme

Résonnant en mon âme.

L’humilité naissante

Au centre de la tourmente.

Suis irradié par ce feu orageux

Et qu’importe si je ne peux

De ma gloire annoncer le trop peu.

C’est toi si Dieu le veut

Cette fée qui éteindra le brasier.

Me sens animal,

Capable d’éteindre cette flamme.

Lier ensemble nos deux âmes

Sans le moindre mal.

Jamais, à moins que le ciel

Se déchire dans les feux du désir,

Ton visage ne me quittera

Et tes lèvres, loin de moi.

Avide de tes seins, de tes mains,

Ne peux jamais être saint.

Dans ta couche près de toi

Laisse-moi être moi.

Apporte-moi l’ivresse

De la tendresse, et,

Dans ton jardin

Montre-moi un chemin.

Fou je deviens si

Demain est pareil

Sans toi sans merveilles

Orphelin d’un amour conquis.

Et que tombe la pluie

Sur nos peaux transies

Et que danse le vent

Tourbillonnant, tourbillonnant,

Si fragiles sous l’orage.

Mais sommes-nous assez sages

Nous, nous penserons forts

Au-delà des cœurs et des corps.

Emilie & Emmanuel (5/08/2022)

Publié par

Emmanuel Bouget

Passionné de littérature et de philosophie, j'écris de la poésie, des articles et de la prose que je voudrais faire partager. Ce blog ouvert le 26 décembre 2017 où quelques créations sont mises en ligne va s'enrichir progressivement d'autres éléments comme des photos, des liens vers d'autres sites, textes d'auteur.e.s... (en respectant la propriété intellectuelle).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s